Publié le : 19 décembre 20194 mins de lecture

Les voyages de presse sont des voyages organisés par des marques, des bureaux de tourisme, des compagnies aériennes ou des hôtels afin de se faire valoriser par des journalistes, blogueurs professionnels ayant beaucoup de popularités. Généralement, cette démarche est souvent fructueuse, car l’étendue des cibles est illimitée dans le temps et l’espace. Si une bonne critique résulte du voyage, cela peut considérablement augmenter la clientèle de l’entreprise. Par contre, le voyage de presse présente quand même quelques aspects négatifs.

Déroulement d’un voyage de presse

Le voyage de presse se fait généralement par invitation de l’entreprise. Il peut quand même arriver que le blogueur ou le journaliste soumette une proposition à l’entreprise. Les frais pris en charge sont généralement les déplacements, l’hébergement, la restauration et les divertissements proposés par l’entreprise. S’il s’agit d’un domaine alimentaire, la dégustation des produits est gratuite. S’il s’agit d’un hôtel, la plupart des services de l’hôtel seront gratuits. En fait, les services disponibles dans l’entreprise de destination seront gratuits, car c’est sur ces services que va se baser l’article. En général, les voyages de presse ne sont pas rémunérés. Le résultat attendu sera d’inscrire les acquis du voyage dans un ou plusieurs blogs ou revues de presse.

Avantages du voyage de presse

Le voyage de presse présente beaucoup d’avantages. Étant donné que le but est d’augmenter la visibilité et la popularité de l’entreprise, le fait de faire appel à un blogueur ou un journaliste populaire est d’un très grand avantage. En fait, en publiant un article, le blogueur ou le journaliste intègre ses abonnés aux clients potentiels de l’entreprise qui lui a invité. Or, les abonnés d’un blog ne se limitent pas au niveau national, mais aussi à l’international.  De plus, le fait d’avoir pu vivre l’expérience dans l’entreprise permettra au rédacteur de refléter son vécu dans l’article. Cela donne une touche de naturalité dans la rédaction. En conséquence, l’article produit sera à titre informatif, mais pas publicitaire. Actuellement, à cause des matraquages publicitaires qu’on entend partout, les clients potentiels préfèrent plutôt l’information au détriment de la suggestion publicitaire. Le message passera donc plus facilement par le biais d’un article.

Risques potentiels

Toutefois, les voyages de presse présentent quelques risques. D’abord, un professionnel se doit toujours de respecter l’éthique et la déontologie de sa profession. L’entreprise ne peut donc pas contraindre un journaliste ou un blogueur à rédiger un article d’éloge s’il n’est pas objectivement d’accord. L’entreprise n’est donc pas forcément à l’abri des critiques négatives. Un autre risque est que le rédacteur de l’article pourrait rédiger avec une vision trop subjective de son expérience. Cela est souvent dû à un mauvais planning des activités qui ont mené le rédacteur à s’attarder sur un des aspects de l’entreprise qui lui a personnellement touché. En conséquence, certains aspects de l’entreprise ne seront pas reflétés dans l’article.